Comparaison des voix dans le cadre judiciaire : influence du contenu phonétique

Moez Ajili, Jean-François Bonastre, Waad Ben Kheder, Solange Rossato, Juliette Kahn


La justice rencontre souvent des enregistrements vocaux présentés comme élément de preuve. Il est souvent fait appel à une expertise en comparaison de voix pour établir si un extrait de voix a été prononcé par un suspect donné ou non. L'expert exprime le résultat de son analyse sous la forme d'un rapport de vraisemblance qui propose une décision et fournit également le poids de cette décision. Plusieurs facteurs peuvent influencer l’estimation en pratique des LRs tels que la qualité et la quantité d'information dans les deux enregistrements vocaux, la cohérence de l'information entre les deux enregistrements, leurs contenus phonétiques ou encore les caractéristiques intrinsèques des locuteurs. Dans ce papier, nous nous intéressons à la quantité d'information spécifique du locuteur que portent les différents sons de la parole. Cette étude montre l’existence de différences importantes entre les phonèmes et la forte influence de la variabilité intra-locuteur.


 DOI: 10.21437/JEP.2018-4

Cite as: Ajili, M., Bonastre, J., Ben Kheder, W., Rossato, S., Kahn, J. (2018) Comparaison des voix dans le cadre judiciaire : influence du contenu phonétique. Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole, 28-36, DOI: 10.21437/JEP.2018-4.


@inproceedings{Ajili2018,
  author={Moez Ajili and Jean-François Bonastre and Waad {Ben Kheder} and Solange Rossato and Juliette Kahn},
  title={{Comparaison des voix dans le cadre judiciaire : influence du contenu phonétique}},
  year=2018,
  booktitle={Proc. XXXIIe Journées d’Études sur la Parole},
  pages={28--36},
  doi={10.21437/JEP.2018-4},
  url={http://dx.doi.org/10.21437/JEP.2018-4}
}