ISCA Archive SPOSS 1998
ISCA Archive SPOSS 1998

Lexical access in spontaneous speech: reduced forms prime less

Ellen Gurman Bard, M. L. Kelly, Cathy F. Sotillo

La parole continue contient une abondance d'exemplaires phonologiquement assimilés ou réduits, dont les effets sur l'accès au lexique mental sont mal compris. Jusqu'ici ces effets ont été étudiés chez les exemplaires produits avec soin or réduits par les outils électroniques. Nous présentons ici les résultats de deux expériences qui comparent le priming par répétition en situation cross-modal achevées par deux groupes de mots amorces: des exemplaires plus assimilés extraits de la parole spontanée et des exemplaires moins assimilés des mêmes mots extraits d'une liste des mêmes propositions substantives lues par les mêmes parleurs. L'effet facilitateur des formes spontanées est plus petit, mais les effets des deux formes sont statistiquement significatifs, que la plupart des stimuli soient spontanés ou lus. L'effet est plus robust parmi les mots qui contiennent eux-mêmes les contextes qui engendrent les processus phonologiques que parmi ceux dont le contexte se trouverait dans le mot suivant.


Cite as: Bard, E.G., Kelly, M.L., Sotillo, C.F. (1998) Lexical access in spontaneous speech: reduced forms prime less. Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS), 93-96

@inproceedings{bard98_sposs,
  author={Ellen Gurman Bard and M. L. Kelly and Cathy F. Sotillo},
  title={{Lexical access in spontaneous speech: reduced forms prime less}},
  year=1998,
  booktitle={Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS)},
  pages={93--96}
}