ISCA Archive SPOSS 1998
ISCA Archive SPOSS 1998

Many sources of stress in infant-directed speech

Heather Bortfeld, James Morgan

Si les bébés utilisent les syllabes accentuées pour identifier les frontières de mots [1,2], ils doivent être capables de distinguer les différentes influences sur l'accentuation lexicale et l'accentuation phrasique. Mais comment les marqueurs prosodiques au niveau discursif interagissent-ils avec l'accentuation lexicale dans la parole adressées aux bébés? L'étude présentée ici examine l'interaction entre plusieurs types d'accentuation dans le parole adressée au bébés. Les résultats indiquent que, malgré le fait qu'elles respectent certains aspects du contraste entre ancien et nouvel énoncé typique de la parole adressée aux adultes, les meèes altèrent des aspects spécifiques de ce contraste quand elles s'adressent à des bébés. Nos résultats confirment et étendent l'hypothèse selon laquelle la parole adressée aux bébés posseède des caractéristiques qui sont particulièrement pertinentes pour des êtres humains en cours d'apprentissage d'une langue.

s Jusczyk, P., Cutler, A., & Redanz, N. (1993). Infants' preference for the predominant stress patterns of English words. Child Development, 64, 675-687. Morgan, J. (1996). A rhythmic bias inpreverbal speech segmentation. Journal of Memory and Language, 35, 666-688.


Cite as: Bortfeld, H., Morgan, J. (1998) Many sources of stress in infant-directed speech. Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS), 123-125

@inproceedings{bortfeld98_sposs,
  author={Heather Bortfeld and James Morgan},
  title={{Many sources of stress in infant-directed speech}},
  year=1998,
  booktitle={Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS)},
  pages={123--125}
}