ISCA Archive SPOSS 1998
ISCA Archive SPOSS 1998

Listening to nonnative language which violates native assimilation rules

Andrea Weber

Des études précédentes, basées sur la tâche de la détection de phonème, ont montré que le traitement de la parole n'est pas influencé par le processus de l'assimilation optionnelle, alors qu'une violation de l'assimilation obligatoire entraîne des difficultés à ce niveau. Dans l'étude présentée ici, nous avons examiné si ces résultats tiennent également dans le traitement d'une langue étrangère. Nous présentons deux expériences de détection de phonème (la cible étant toujours la fricatif [x]), l'une avec des sujets allemands, l'autre avec des sujets néerlandais. Les cibles étaient situées dans des nonmots légaux néerlandais. Pour les néerlandais, tous ces mots étaient réalisés correctement; en revanche, pour les allemands, ces mêmes mots contenaient des séquences de phonèmes violant la contrainte allemande de l'assimilation obligatoire des fricatifs. Alors qu'il n'y avait aucun effet pour les sujets néerlandais, les sujets allemands étaient plus rapides à détecter des fricatifs en cas de violation qu'en cas de non-violation. Ces résultats suggèrent que la violation des contraintes d'assimilation obligatoire ne rend pas forcement plus difficile le traitement de la parole.


Cite as: Weber, A. (1998) Listening to nonnative language which violates native assimilation rules. Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS), 101-104

@inproceedings{weber98_sposs,
  author={Andrea Weber},
  title={{Listening to nonnative language which violates native assimilation rules}},
  year=1998,
  booktitle={Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS)},
  pages={101--104}
}