ISCA Archive SPOSS 1998
ISCA Archive SPOSS 1998

Dual-route phonetic encoding: a synthesis of acoustic evidence from normal speech

Sandra P. Whiteside, R. A. Varley

L'analyse des modèles contemporains psycholinguistiques suggère qu'il y a deux directions possibles pour l'encodage phonétique: une direction directe qui utilise des unités syllabiques enregistrées dans la mémoire, et une direction indirecte basée sur l'assemblage en ligne d'unités sous-syllabiques. La première, plus efficace d'un point de vue computationnelle, serait utilisée pour des mots de haute fréquence; la seconde, par contre, serait utilisée pour des mots nouveaux ou de basse fréquence.

Nous présentons les résultats d'une étude de mots de haute et de basse fréquence où un certain nombre de mesures ont été effectuées. Celles-ci comprennent le temps de la réponse, la durée et de l'énoncé et du mot, et certaines mesures de coarticulation. L'hypothèse quant à la direction directe/indirecte a des conséquences et pour l'encodage phonétique, et pour la production spontanée de la parole. Nous analysons les résultats de cette étude dans le contexte d'une synthèse de données acoustiques qui soutiennent en quelque mesure l'encodage phonétique bidirectionnelle.


Cite as: Whiteside, S.P., Varley, R.A. (1998) Dual-route phonetic encoding: a synthesis of acoustic evidence from normal speech. Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS), 59-62

@inproceedings{whiteside98_sposs,
  author={Sandra P. Whiteside and R. A. Varley},
  title={{Dual-route phonetic encoding: a synthesis of acoustic evidence from normal speech}},
  year=1998,
  booktitle={Proc. ETRW - Sound Patterns of Spontaneous Speech (SPoSS)},
  pages={59--62}
}